Offrez l'excellence académique à vos enfants
1-888-664-9978

Blogue

Comment mieux se concentrer – Tutorat Zoé (Service d’aide aux devoirs à domicile)

Le fonctionnement de l’attention et de la concentration
Attention, concentration et motivation

Le type de motivation joue un rôle prépondérant dans le processus d’attention et de concentration. Les différentes formes de motivation intrinsèque pour une tâche sont les plus favorables à l’attention et à la concentration. En effet, l’intérêt éprouvé pour l’activité elle-même facilite un démarrage rapide et une excellente résistance aux distractions, en même temps qu’une approche en profondeur de la matière. Une motivation orientée exclusivement vers la réussite, c’est-à-dire sans intérêt réel pour la tâche elle-même est déjà moins favorable à la concentration, en ce sens que la pensée est plus tournée vers l’anticipation des résultats et leurs conséquences (bonnes notes, fierté, réussite professionnelle) que vers le traitement de la tâche elle-même. Ce type de motivation favorise tout de même l’autodiscipline et la persévérance face aux difficultés, ainsi qu’une approche stratégique de l’apprentissage. Il s’accompagne en général d’un fort sentiment de compétence à atteindre les objectifs fixés. L’absence de motivation ou une motivation de type extrinsèque engendre plutôt résistance, anxiété, et une approche superficielle de l’apprentissage orientée vers la passation des examens et « collée » aux exigences de l’enseignant.

Prendre le contrôle de son attention et de sa concentration commence donc par une réflexion sur son type de motivation et l’adoption des attitudes les plus propices à favoriser une motivation intrinsèque ou, à défaut, une motivation de réussite: adoption d’une perspective à long terme, recherche du sens et de l’utilité de la tâche pour soi (rappel de ses buts et objectifs personnels), recherche des liens avec sa propre réalité et celle de sa future profession, amour du travail bien fait, attitudes positives, anticipation de réussite. Certaines techniques d’auto conditionnement positif peuvent être ici d’une grande aide dans le cas d’une motivation chancelante: le respect des temps prévus (éviter les dépassements), ne jamais aller jusqu’à l’écœurement, se donner un système de récompense et le respecter. Notre subconscient enregistre les expériences désagréables et offrira d’autant plus de résistance une prochaine fois que nous n’aurons pas respecté nos engagements vis-à-vis de nous-mêmes la fois précédente.
Attention, concentration et stress

Les études exigent déjà beaucoup sur le plan des activités cognitives. L’effort d’apprentissage soutenu sur de longues périodes entraîne une fatigue intellectuelle et physique. Cette fatigue se traduit par des difficultés de concentration, entre autres. Les différentes sources de pression externes et internes (bruits, soucis divers, anxiété, pression du temps, émotions fortes) exigent un effort supplémentaire pour le maintien de son attention sur la tâche (résistance aux distractions, aux intérêts concurrents, aux préoccupations personnelles). Il est donc particulièrement important de limiter au maximum les sources de dérangement en choisissant soigneusement ses périodes, ses lieux et son environnement de travail, et en prévoyant des périodes précises pour régler ses problèmes personnels.
Il y a un niveau d’activation cérébrale optimal pour chaque activité. Un travail routinier, répétitif et fastidieux bénéficiera d’une ambiance stimulante et d’un niveau élevé d’activation cérébrale. Par contre, la résolution de problème, l’étude et l’apprentissage profitent mieux d’une atmosphère tranquille, calme et relaxée, avec un niveau d’activation cérébrale moindre. Il nous faut en conséquence, adapter notre environnement de travail à la nature de la tâche. L’effort mental à fournir est une fonction de la tâche, des distractions présentes, de la condition physique et mentale, de l’intérêt intrinsèque. Plus la tâche est complexe, nouvelle, abstraite, rebutante et de faible qualité perceptive (textes écrit petits, tassés, sans divisions apparentes, etc.), plus grand est l’effort d’attention et de concentration à fournir, et plus rapide la fatigue à venir.
Attention, concentration et impulsivité

Apprendre prend du temps. Écouter un cours, lire les textes imposés ou suggérés, comprendre la matière étudiée, ne suffisent pas pour dire qu’il y a eu apprentissage. L’apprentissage se mesure à ce qui reste en mémoire: des connaissances et des habiletés accessibles et applicables en temps et lieu. Une conception inadéquate de l’apprentissage, une motivation extrinsèque poussent à vouloir tout et tout de suite, à vouloir être arrivé avant d’être parti. L’assimilation d’une matière nouvelle est un processus de construction et de reconstruction progressive de sa compréhension des phénomènes étudiés. C’est un processus qui nécessite de nombreux retours en arrière et des reprises fréquentes. L’impulsivité rend inattentif aux détails, on ne prend pas le temps ni d’enregistrer les informations, ni de les traiter en profondeur. L’attention est focalisée sur la vitesse et le nombre de pages à parcourir. On écoute, on lit, mais on ne retient rien.
Attention, concentration et organisation

Les considérations précédentes sur la nature de l’attention et de la concentration chez l’être humain et sur les exigences cognitives des tâches d’étude trouvent leur application concrète dans l’organisation, la planification et la gestion de son emploi du temps. Une bonne organisation, une bonne planification et une bonne gestion est une organisation, une planification et une gestion qui tiennent compte de ses capacités et du fonctionnement de son attention et de sa concentration, toutes caractéristiques éminemment personnelles. Les périodes de travail sont à répartir en fonction des tâches et de ses propres caractéristiques au plan de l’attention et de la concentration: les tâches exigeantes au plan de la concentration (lecture d’étude) aux moments de la journée et de la semaine les plus favorables; les tâches les moins exigeantes (classification de documents, recherche de livres en bibliothèque) aux moments de la journée ou de la semaine moins fertiles pour le travail intellectuel.

Source: http://web2.uqat.ca/guidestrategies/attention/savoirplus.php

*** Faites confiance à Tutorat Zoé afin de garantir le succès scolaire de vos proches. Nous offrons un service de soutien scolaire, d’aide aux devoirs et de préparation aux examens d’entrées dans des écoles privées et internationales en Mathématiques et Français pour les niveaux scolaires primaire et secondaire. Offrez l’excellence académique à vos enfants***

About the Author

Contactez Nous

Nous ne sommes pas disponibles présentement. Mais vous pouvez nous envoyer un courriel, et nous vous répondrons le plus tôt possible

Des questions? Nous somme là. Envoyez-nous un message!

Cliquez sur ENTRER pour clavarder