Offrez l'excellence académique à vos enfants
1-888-664-9978

Blogue

Archive for février 2014

La confiance en soi – Un secret de la réussite scolaire

Les recherches en éducation et en psychologie sociale ont en effet apporté des réponses simples et pragmatiques pour favoriser la réussite scolaire.

La confiance en soi : un facteur clé de réussite

Avoir confiance en soi, c’est déjà réussir quelque chose d’important !
En règle générale, un élève aux facultés cognitives supérieures à la moyenne mais n’ayant qu’une faible confiance en lui, obtiendra de moins bons résultats qu’un élève aux facultés moindres mais bénéficiant d’une grande confiance en lui !
Toutes les études ont en effet démontré une relation évidente entre la confiance dans ses capacités et les performances obtenues. Plus l’ado à confiance en lui, meilleurs sont ses résultats et aussi sa motivation à inscrire son action et ses efforts dans un parcours de réussite.

Pour acquérir ou renforcer le facteur confiance, l’ado doit avancer pas à pas, en commençant par se fixer des objectifs précis dans la matière la plus accessible pour lui.
Le capital confiance engrangé dans cette matière, pourra être ensuite utilisé par l’adolescent pour se fixer des défis dans d’autres matières.
La confiance appelle l’engagement et le dépassement. Ce cercle vertueux constitue également une courroie d’entraînement de la motivation, elle aussi véritable clé de la réussite scolaire.
L’enfant en échec scolaire qui découvre une motivation dans la seule recherche du plaisir de la réussite et de la performance, est un enfant sorti d’affaire…

Conseils pour réconcilier son enfant avec la réussite scolaire

1- Valoriser systématiquement les bons résultats et ne jamais dire « pour une fois… »
2- Surveiller le temps que l’enfant consacre à ses devoirs est essentiel. Rien ne peut remplacer le « temps de cerveau » au travail.
3- Redonner confiance en encourageant l’ado, comme on le ferait avec une équipe sportive, quitte à amplifier les succès et relativiser les échecs, à condition toutefois d’en avoir conscience et de pouvoir rétablir la « vérité » à tout moment.
4- L’objectif n’est pas d’être juste, mais de déclencher le mécanisme de la prise de confiance et de la motivation !
5- Focaliser sur les succès en dégageant ce qui les a rendu possible : travail, concentration, intérêt… puis mobiliser ces moyens sur d’autres tâches ou d’autres matières.
6- Donner des objectifs précis et à court terme : préférer fixer un objectif sur le prochain contrôle de math plutôt que sur la moyenne générale du prochain trimestre !
7- S’intéresser à ce que l’ado apprend au collège ou au lycée : l’interroger sur ses devoirs, lire et commenter son bulletin avec lui, aller à la rencontre des professeurs…
8- S’informer régulièrement auprès de l’enfant de ce qu’il fait et apprend à l’école.
9- Favoriser à la maison une ambiance de travail en supprimant musique, télévision, radio pendant le temps des devoirs
10- Ne jamais perdre de vue qu’à travail, confiance et motivation égales, chaque élève a son parcours de réussite ; il n’existe en effet de réussite scolaire qu’adapté à l’enfant et à la réalité de ses capacités.

*** Faites confiance à Tutorat Zoé afin de garantir le succès scolaire de vos proches. Nous offrons un service de soutien scolaire, d’aide aux devoirs et de préparation aux examens d’entrées dans des écoles privées et internationales en Mathématiques et Français pour les niveaux scolaires primaire et secondaire. Offrez l’excellence académique à vos enfants***

Source: Santémédecine.net

http://sante-medecine.commentcamarche.net/contents/943-ado-les-secrets-de-la-reussite-scolaire

Commmuniquez-vous bien avec votre enfant – Test de communication

Test : Communiquez-vous avec vos enfants ?

Vaste question que la communication, ou plutôt vaste projet… Certains vont en effet jusqu’à dire que la communication n’est qu’une suite d’incompréhensions réussies ! De là à parler d’inefficacité systématique…. Partager, échanger, informer, entrer en relation, transmettre, parler, écouter, entendre… un petit peu de tout cela à la fois mais encore autre chose, voilà une notion pas simple à définir en soi. Mais quand il s’agit de la communication en famille, entre les parents et leurs enfants, alors là, toutes les variantes sont possibles… Au quotidien ou en temps de crise, en société ou dans le cadre privé du foyer, vous êtes, vous parents, les interlocuteurs privilégiés de vos enfants. Vos paroles forcément incontournables sont essentielles, non seulement dans la communication avec votre enfant, mais aussi de façon plus large dans son développement émotionnel et relationnel.

Aussi que représente la communication à vos yeux ? Connaissez-vous votre mode de communication privilégié ? Comment votre enfant le reçoit-il ? Voilà quelques questions à avoir à l’esprit afin de découvrir quel communicant vous êtes avec votre enfant.

Lien vers les test:

http://test.psychologies.com/communiquez-vous-avec-vos-enfants

*** Faites confiance à Tutorat Zoé afin de garantir le succès scolaire de vos proches. Nous offrons un service de soutien scolaire, d’aide aux devoirs et de préparation aux examens d’entrées dans des écoles privées et internationales en Mathématiques et Français pour les niveaux scolaires primaire et secondaire. Offrez l’excellence académique à vos enfants***

Source:
Psychologies.com

http://test.psychologies.com/communiquez-vous-avec-vos-enfants

Comment aider son enfant à faire ses devoirs?

La période des devoirs se transforme souvent en moment complètement catastrophique, peu agréable et redouté des parents. Comment faire pour la rendre plus agréable? Voici quelques trucs qui pourront vous aider.

1- Comparons la journée de votre enfant à l’école avec la journée que vous passez au travail. Sauf qu’en réalité, les enfants passent souvent plus de temps à l’école que les parents au travail. Est-ce que vous commenceriez à faire du travail supplémentaire en rentrant à la maison chaque jour ? Vous n’auriez surement pas la motivation et le désir de le faire. C’est un peu la même chose pour vos enfants. Ils n’auront pas continuellement le goût de faire leurs devoirs en arrivant de l’école. Ils sont affamés et ils ont besoin d’une pause.
Le meilleur conseil est sans contredit de faire le maximum de devoirs la fin de semaine et en dehors des temps de révision avec son tuteur. L’enfant est plein d’énergie, frais et dispos. C’est dire qu’il faut garder au moins une journée tampon durant laquelle il n’aura pas de grands efforts intellectuels à faire. Il va sans dire qu’il n’est pas conseillé d’effectuer du travail supplémentaire dans une journée d’école normale renforcée par des cours particuliers. Sauf cas exceptionnel, il faut lui l’alléger.

2- Vous pouvez aussi aménager un coin éclairé, aéré et bien adapté pour lui. Ce coin peut aussi être libre de distraction. Une table encombrée, avec la télé qui fonctionne ainsi qu’un petit frère qui court partout autour n’aide pas à la concentration. Faites participer votre enfant pour la création de son espace devoir. Mettez-y les outils à portée de main. Faites en sorte que cet endroit demeure en ordre, il est essentiel de ne pas trop le charger d’objets inutiles. L’aménagement d’un espace pour créer un lieu d’apprentissage maximal est indispensable.

3- Il est préférable d’avoir le matériel scolaire en double à la maison. Les stylos, les rapporteurs d’angles, les cahiers d’écritures, les feuilles lignées, il vaut mieux en avoir à la maison, de sorte qu’un oubli de matériel à l’école ne brimera pas la période de devoir.

4- Pour tout ce qui est routinier, comme les mots-étiquettes, les complémentaires, les divisions, les tables de multiplication et les autres, utilisez tout ce que peut vous apporter les objets de la vie courante pour alléger la tâche et la rendre plus amusante. Que ce soit les nouilles en forme de lettres pour la soupe, les lettres de scrapbooking, les feutres à fenêtre, les céréales en forme de lettres, les lettres qui collent dans le bain ou la douche (bon moment pour réviser)… Tous ces outils peuvent aider l’enfant à réviser de façon plus ludique.

5- Ayez à portée de la main un numéro de téléphone d’un ami de la même classe. C’est un merveilleux truc pour pallier à un oubli d’agenda, une question sur un devoir ou encore pourquoi ne pas faire un jumelage pour faire les devoirs en duo. Une fois par semaine, les enfants pourraient faire les devoirs à deux, ils pourraient donc bénéficier de la motivation et du plaisir d’être à deux.

6- Conservez précieusement l’adresse courriel du professeur pour pouvoir communiquer vos questionnements, vos inquiétudes. Bien sûr, ce moyen devra être utilisé avec modération! Vous pourriez aussi demander à un enfant qui est d’un degré plus élevé que votre enfant puisse venir l’aider à faire ses devoirs. Un peu comme un mentorat. Aussi, plusieurs écoles et bibliothèques proposent des périodes d’aide aux devoirs hebdomadaires, supervisées par des professeurs ou des aides.

7- Certains enfants ont besoin de bruit (musique) pour se concentrer, parfois, le silence est agaçant. Dans le silence, il y a quand même les bruits de la maison. Si certains préfèrent avoir de la musique (même de la musique rythmée), d’autres aiment le silence complet. Il existe des coquilles conçues à cet effet. Il est important de savoir ce que votre enfant préfère.

8- Soyez disponible pour aider votre enfant, mais ne faites pas les choses à sa place. Il est important de ne pas corriger les devoirs de notre enfant. On peut lui dire qu’il y a des erreurs et le laisser les trouver. Les devoirs ont comme mission de réviser les apprentissages faits en classe. Si les devoirs de votre enfant sont toujours corrigés, l’enseignant de votre enfant ne saura jamais si ce dernier comprend. Alors, si vous voyez que votre enfant ne comprend réellement pas une notion, il serait mieux d’écrire une note à l’enseignant que d’essayer de lui expliquer vous-même. Qui n’a pas déjà entendu : « MON PROFESSEUR NE LE FAIT PAS COMME CA! » Et ils ont raison, les méthodes d’enseignement ont tellement changées depuis le temps où vous alliez à l’école!

9- La bouche est remplie de terminaisons nerveuses. Parfois, mâcher de la gomme, manger des bretzels, de la réglisse dure, peut réveiller la concentration des enfants.

Le but de cette chronique était d’alléger la période de devoir. De rendre cette période lourde et sans intérêt un peu plus ludique. Plus vous ferez participer votre enfant, plus il utilisera les stratégies et plus ces dernières seront efficaces !

Bonne période de devoirs !

*** Faites confiance à Tutorat Zoé afin de garantir le succès scolaire de vos proches. Nous offrons un service de soutien scolaire, d’aide aux devoirs et de préparation aux examens d’entrées dans des écoles privées et internationales en Mathématiques et Français pour les niveaux scolaires primaire et secondaire. Offrez l’excellence académique à vos enfants***

Source:

http://nannysecours.com/vos-pre-ados-8-12-ans/comment-aider-son-enfant-a-faire-ses-devoirs-2/

Magalie Lebrun
L’article original a été enrichi afin de correspondre aux parents concernés par des cours à domicile.

Aide aux devoirs Tutorat Zoé

Changez radicalement le dossier académique d’un de vos proches en lui offrant des cours privés à domicile avec Tutorat Zoé.

Nous offrons un d’aide aux devoirs de qualité.

Que vous ayez besoin de cours de rattrapage , d’aide aux devoirs , de préparation aux examens du ministères et/ou à l’entrée dans des écoles privées et internationales, de cours de Français, de cours de Maths, nous sommes là pour vous aider au niveaux primaire, secondaire et collégial.

Contactez Nous

Nous ne sommes pas disponibles présentement. Mais vous pouvez nous envoyer un courriel, et nous vous répondrons le plus tôt possible

Des questions? Nous somme là. Envoyez-nous un message!

Cliquez sur ENTRER pour clavarder